contact: studio[at]nanoorte.com

 

ABOUT MY PRACTICE

[ENG] Interview by Berta Sichel on the occasion of the exhibition 'Los caprichos del flujo. CUERPO' (2017)

[ESP] Entrevista de Berta Sichel con motivo de la exposición 'Los caprichos del flujo. CUERPO' (2017)

[ESP] Mariano Orte: La Situación 2016, Cuenca (2016)

[ESP] Entrevista taller ERG a Nano Orte (2016)

[FRA] Entretien atelier ERG à Nano Orte (2016)

[ESP] Nano Orte: Práctica social - Return Magazine (2015)

[ESP] Lo que parezca o no aparezca (sobre Todo cambio comienza en la imaginación) por Clara Puente (2014)


EXTRACTS

1.

On soutient souvent que dans le capitalisme tardif, l'esthétique a triomphé dans tous les domaines, et que l'effet de ce triomphe a été la création d'une culture hédoniste où l'art ne peut plus offrir d'expérience réellement subversive. Le brouillage des limites entre l'art et la publicité est tel que l'idée même d'un espace public critique a perdu son sens. L'omniprésence du marché a gommé la distinction entre les secteurs public et privé, puisque même le secteur public s'est privatisé. Chaque critique est aussitôt récupérée et neutralisée par les forces capitalistes 

[Agonistique, Penser politiquement le monde. Chantal Mouffe. 2014]

2.

[...] affect is a useful concept for analysing how something stimulates our body and mind. Affect makes us act, exceeding or preceding rationality. In our daily lives we are constantly affected by a plethora of things: our work, our friends, our surroundings, our technologies (Gregg and Seigworth, 2010). Unsurprisingly, perhaps, we are seeing attempts to capture affect in different fields of contemporary culture, from labour to social networks to politics. In these contexts, affect and affection are extensively organized, produced and maintained for the needs of capitalism. Affective capitalism is lucrative, tempting and even devious. The notion of affect dovetails with operations of power (Kenny, Muhr and Olaison, 2011). It merges with established therapeutic discourses and blurs the limits of intimacy at work (Ross, 2004; Illouz, 2007; Gregg, 2011). We are being induced to act in order for companies to make profits in a market economy. Affective capitalism transforms us into assets, goods and services by appealing to our desires, needs and social relationships, or by making us act on mere gut-feeling.

[Affective capitalism. Call for papers. Ephemera journal, theory & politics in organization. 2014]

3.

On présuppose une co-existence des deux degrés d’objectivité : le monde qui appartient à la langue (et qui est objective, du point de vue linguistique) et le monde extra-linguistique.
Une des question principales est celle de la transposition du contenu du système (sa réalité intérieure) dans la réalité qui se trouve en dehors de la langue. Il en découle deux conditions plus spécifiques :
1) Il est nécessaire de disposer de plus d'une langue (au minimum, deux) pour refléter la réalité extra-linguistique.
2) Il es inéluctable que l'espace de la réalité ne puisse être englobé par aucune langue isolée, mais seulement par un ensemble des langues.
L'image d'une seule langue parfaite comme mécanisme optimal pour exprimer la réalité n'est qu'illusion. La structure minimale en fonctionnement se compose de deux langues qui, prises séparément, ne peuvent pas englober le monde extérieur. Cette incapacité même n'est pas un défaut mais une condition d’existence car c'est justement elle qui dicte la nécessité de l'autre (autre personnalité, autre langue, autre culture).
(…)
Ces langues se superposent en reflétant, chacune à sa manière, la même chose, et elles s'installent « sur le même plan » en y définissant les frontières intérieurs. Leur intraductibilité réciproque (ou une traductibilité restreinte) est la source de l’adéquation d'un objet extra-linguistique à sa référence dans le monde linguistique.
Les rapports entre pluralité et la singularité sont les indices fondamentaux de la culture. Les réalités logique et historique y bifurquent : la réalité logique construit un modèle conventionnel d'une abstraction quelconque, en introduisant le cas unique destiné à reproduire une communauté idéale.

[L'explosion et la culture. Jouri M Lotman. 2005(trad.)]


4.

My dear thoughtful friend: if there is something you want to know without being able to find it out through meditation, turn to any acquaintance you run into to talk about the matter. There is no need for him to be a sharp mind. Also, I do not mean to say that you should ask him about this matter: Oh no, never! Rather, you should tell him the solution yourself. I can see you making big eyes and telling me that you have been advised earlier to speak of nothing except of what you understand. But at that time you may have had the mad ambition to instruct others. but I want
you to tell him so you instruct yourself! In that way, perhaps, both these prudential rules may be found to be reconcilable, each applying to its own cases.

[On the gradual formation of thoughts in the process of speech. Heinrich von Kleist. 1801]